Drame devant l'épicerie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Drame devant l'épicerie.

Message  Narrateur le Mer 7 Juil 2010 - 16:07

Arrow Aube du 5 Janvier 2010.

Tout était calme aujourd'hui, le soleil perçait les nuages hivernaux de ses quelques rayons mais ne réchauffait que très peu l'air ambiant. La rosée du matin commençait à dégeler doucement, et la neige ne tombait plus depuis deux jours. Les commerçants pouvaient enfin passer une matinée agréable sans avoir à enlever la neige de leur trottoir. L'épicerie ouvrait très tôt, peu après la boulangerie. Les clients venaient souvent chercher quelques produits avant d'aller travailler ou bien pour les plus jeunes, des bonbons avant d'aller en classe. Ce début de matinée hivernale n'était donc qu'une aube comme les autres... jusqu'à ce que plusieurs cris retentissent et que l'épicier voit au travers de sa vitrine : un enfant gisant au sol inanimé, son paquet de bonbons tombé à côté de lui, son cartable déchiqueté éparpillé tout autour.
Les femmes et les enfants qui passaient à proximité criaient et pleuraient, un homme appela à l'aide et tenta de réanimer l'enfant. L'épicier appela une ambulance, une fois le choc passé de quelques secondes et ses esprits retrouvés. Lorsque les secours arrivèrent il était malheureusement trop tard et ils constatèrent le décès de l'enfant. La police mit en place un périmètre de sécurité tout autour de l'épicerie qui du fermer pour le reste de la journée...
Le corps de l'enfant fut recouvert d'un drap jusqu'à l'arrivée du médecin légiste et des autres experts... En tout genre et de toutes races ?

_________________
Une plume dont la main directrice reste mystérieuse...une présence à la fois utile et inquiétante...un être insaisissable lorsqu'on cherche à le percer à jour...
Telle est la voie choisie par le narrateur.
avatar
Narrateur

Nombre de messages : 37
Localisation : Où le besoin s'en fait sentir
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Âge :: Un narrateur est intemporel...
Particularité physique visible.:
Milieu social.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drame devant l'épicerie.

Message  Stahlraa le Ven 9 Juil 2010 - 10:40

Cela faisait une demie heure que Stahlraa fouillait la ville, loin d'être découragée. Elle avait mis parfois plusieurs jours à trouver ses... Elle soupira, n'ayant pas du tout envie de penser à son passé.

Elle passa finalement au quartier marchand.

Oh.. mais que voyons-nous là ?

L'épicerie était entourée de badauds paniqués, et de policiers qui tentaient vainement de remettre un peu d'orde.
Derrière... Oui, c'était pour cela, le secteur de l'épicerie était interdit pour cause de.. meurtre.

La jeune femme vacilla, pensant immédiatement au pire.

Non... ce gamin n'a pas été assassiné par...?

Mais elle fut légèrement soulagée de voir que les policiers n'avaient trouvés aucune lettre signée "la C. S. P." sur le corps, car il y avait malgré tout eut un mort dans l'affaire.
Pour faire une chose aussi cruelle, il n'y avait normalement que deux suspects potentiels : soit c'était la confrérie, soit c'était.. un level E, tout simplement.
Mais la confrérie aimait semer le doute en montrant qu'elle est présente, et il n'y avait aucune trace d'elle dans cette ville, on pouvait donc conclure que c'était un level E.

Je suis désolée pour ce gamin, il a été victime de ma lenteur... Je dois me dépêcher plus à l'avenir. Je ne veux pas que d'autres meurent par ma faute...

Ce garçon était mort parce qu'elle n'était pas arrivée assez tôt. Elle aurait pu le sauver si elle s'était dépêchée un peu plus. Elle serra les dents, frustrée.

Enfin... elle n'avait plus rien à faire ici, elle ne devait pas traîner, car, sinon, bientôt les victimes se multiplieront... et ce n'était franchement pas ce qu'elle voulait.
Son coeur se serrait et elle se mit à courir, sentant de nouveau la dangereuse poigne qui la poussait à être froide et calculatrice. Sa peur était si intense qu'elle pu, en un instant, la repousser.

Elle n'y arriverait sans doute pas toujours, et la culpabilité de la mort du garçon lui donna le sentiment d'être, de nouveau, une meurtière.
avatar
Stahlraa
Elève de la Night Class
Elève de la Night Class

Nombre de messages : 184
Age : 22
Localisation : A travers de sombres cauchemars
Date d'inscription : 07/05/2010

Feuille de personnage
Âge :: 17 physiquement et dans sa tête (en réalité environ 23)
Particularité physique visible.: Yeux rouges (porte des lentilles grises) et cheveux dépigmentés
Milieu social.: Vampire B : Haute Aristocratie

Voir le profil de l'utilisateur http://tales-Of-ciel.skyrock.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drame devant l'épicerie.

Message  Talie le Mer 14 Juil 2010 - 14:40

Le soleil était à peine présent, perçant en quelques endroits les nuages hivernaux. Il n'avait toujours pas neigé depuis 2 jours, ce qui donnait un bref répit pour les habitants de cette ville. C'était un temps à flâner, à profiter du paysage. Ici et là on pouvait voir encore quelque trace de la gelée du matin, qui formaient de petite flaques de boue. Les rues de la ville étaient pratiquement sèches et brillantes, lavées par la gelée fondue. Mais ce temps ne convenait pas à tout le monde. Notre jeune vampire en particulier. Malgré qui soit faible, le soleil pesait lourdement sur sa personne, la forçant à déployer son ombrelle au grand étonnement des passants et à enfiler de fin gants noirs. La peau de ses fines mains commençaient déjà lui brûler, parcourue par de mince trace. Même si les rayons de soleil ne la tueraient pas, ils étaient suffisamment douloureux pour qu'elle veuille éviter leur contact.

Voilà un bon quart d'heure que ses pas battaient le pavé de la ville, mais toujours aucune trace de ses fameux Level E. Au détour d'une ruelle, Talie avait aperçu la vampire qui lui avait servit de guide la veille. Elle s'était décidée à la suivre, ne doutant à aucun moment des intentions de l'autre, qui étaient les mêmes que les siennes.

Après tout qu'est ce qu'elle ferait là à déambuler à travers la ville, à la recherche de quelque chose? Alors qu'elle regardait de droite à gauche, profitant de la vitrine des magasins derrière ses lunettes de soleil, elle faillit rentrer en plein dans son guide, seulement retenue par réflexe. Celle-ci semblait s'être arrêtée devant l'épicerie du coin. Talie recula d'un pas et observa l'étrange attroupement qui s'étaient formées devant elle. Les policiers avaient formé un cordon de sécurité, vite encerclé par des badauds un peu trop curieux. Un peu en retrait, elle les observa un moment, son regard toujours caché derrière ses lunettes sombres, prenant bien soin de noter tout les détails. Son expression était semblable à toute celle des badauds présente, un peu austère. Cette scène était peut être un indice sur la localisation de ses proies.

L'air était empli d'une odeur si familière, si tentante... Celle du sang encore frais d'un enfant. Talie la reconnaitrait parmi mille. Elle était une grande friande de ce genre de gourmandise. Sous le coup de l'émotion, l'acuité de ses sens se développa, sa vision et son ouïe s'affinèrent. Talie pouvait désormais distinguerplus nettement la scène du crime et entendre le bavarde des policiers. Elle se trouvait quand même à une bonne trentaine de mètre de l'épicerie, ce qui aurait empêcher un humain normal de pouvoir voir autant de détail. Il était question ici du meurtre d'un petit garçon devant l'épicerie. Les policiers n'auraient trouvé aucun trace de l'arme utilisé ni de l'assassin. C'était comme si le gamin était mort ici sans aucune aide extérieur. Cependant ils avaient noté des traces de morsures dans le cou, ressemblant à ceux faîtes par les vampires dans les films. Mais bien sur ils écartèrent cette possibilité quasi immédiatement. Après tout les êtres de la nuit n'existent que dans l'imagination des tout petits! Elle ricana de leur ignorance pendant un bref petit moment. Talie s'était toujours étonné de la capacité des humains à être aveugle au monde qui les entoure. Pauvre petits êtres...

Soudain une main ferme se posa sur son épaule, coupant son hilarité. Talie ne l'avait pas sentie venir.... Confuse, elle se retourna vers le propriétaire de la main. C'était un grand homme brun, au visage agréable, ses yeux cachés eux aussi derrière des lunettes de soleil. Bien bâti, il la dépassait d'une bonne tête. Par réflexe, Talie recula d'un bon pas, les joues en feu. Sa timidité reprenait toujours le dessus dans les mauvais moments... Elle esquiva le regard de l'inconnu, fixant ses pieds. Celui-ci détourna également les yeux, ébloui par la beauté de la prétendue jeune fille devant lui. Il ne s'était pas du tout attendu à voir pareil splendeur dans un lieu comme celui-ci. La peau immaculée, les longs cheveux noirs et les traits fin de Talie ne le laissait pas totalement indifférent.
Talie profita de ce bref moment de répit pour s'éclipser discrètement. Elle avait subitement disparue à la vue de tous, utilisant ses pouvoirs vampiriques pour manipuler l'air ambiant. Lorsque le jeune homme se décida à faire face à sa belle inconnue, il ne trouva que le pavé vide, sans aucune trace d'elle. Se grattant la tête d'incrédulité, il se décida à poursuivre son chemin, se croyant victime d'hallucination. Pourtant l'impression de douceur persistait dans sa main.

Talie se trouvait en fait à environ 40 mètre au dessus de lui, sur le toit d'un immeuble. Elle le suivit des yeux pendant un bref moment, riant doucement de cette rencontre. Son charme faisant toujours autant d'effet sur les hommes et pourtant si ils savaient... Il disparut de sa vue à un carrefour, la laissant songeuse. Peut être qu'il était temps maintenant de poursuivre sa mission d'occasion.

Talie se retourna vers la scène, dénotant de fines traces de pas, quasi invisibles, repartant de la scène en direction de ruelle. Un rapide coup d'oeil l'informa que son guide suivait également cette piste, mais apparemment sans trop le savoir. Prenant une rapide impulsion, elle sauta sur le toit d'en face, décidée à suivre également cet indice. Et ainsi elle continua son chemin, sautant de toit en toit, sans aucun bruit. Elle était en totale harmonie avec son environnement.


Dernière édition par Talie le Ven 16 Juil 2010 - 20:52, édité 1 fois
avatar
Talie
Elève de la Night Class • Valet de trèfle - Hunter
Elève de la Night Class • Valet de trèfle - Hunter

Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 08/05/2010

Feuille de personnage
Âge :: 17 ans en apparence
Particularité physique visible.: Ses yeux sont vairons: vert du côté droit, bleu de l'autre. Un minuscule tatouage en forme de carte, valet de trèfle, sur le dos de ses mains.
Milieu social.: Vampire B : Aristocratie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drame devant l'épicerie.

Message  Narrateur le Lun 19 Juil 2010 - 21:13

L'aube était bientôt terminée, et, alors que le médecin légiste mettait fin à l'examen du corps sans vie du jeune garçon, la police terminait d'interroger les éventuels témoins de la scène.
Ce fut l'épicier qui permit aux hommes de l'inspecteur de vérifier tous les recoins attenants à sa boutiques. Les experts remarquèrent des traces de pas que la neige commençaient à recouvrir. Alors qu'ils tentèrent d'en faire des moules, le reste des agents suivit les autres traces qui menaient dans les rues du quartier voisin assez délabré.
Pendant ce temps l'adjoint de l'inspecteur rumina dans son coin :


- Encore un jeune... avec toutes ces disparitions depuis une semaine... c'est une honte de s'en prendre à des enfants !!

Comme pour lui faire échos son téléphone sonna et on l'informa qu'une famille s'était faite kidnappée à la sortie de leur maison la veille. Le petit garçon en faisait parti... sa mère et ses deux soeurs étaient les autres victimes. Personne n'avait rien vu, personne ne savait rien. L'adjoint était vraiment agacé et lorsqu'il raccrocha, il passa sa colère sur le premier passant venu. Celui-ci osait faire un pas de trop dans le périmètre de sécurité !!
Dans son fort intérieur, le jeune adjoint espérait que ces traces mènent l'inspecteur en chef aux assassins pour qu'ils paient le prix fort !



A suivre dans Arrow les Rues.


//HRP// Vous pouvez toujours commenter ce qui se passe si vous passez par là pendant la journée du 5 janvier //HRP//

_________________
Une plume dont la main directrice reste mystérieuse...une présence à la fois utile et inquiétante...un être insaisissable lorsqu'on cherche à le percer à jour...
Telle est la voie choisie par le narrateur.
avatar
Narrateur

Nombre de messages : 37
Localisation : Où le besoin s'en fait sentir
Date d'inscription : 16/05/2008

Feuille de personnage
Âge :: Un narrateur est intemporel...
Particularité physique visible.:
Milieu social.:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drame devant l'épicerie.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum